Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Dimanche 15 Septembre 2019

Nos activités

Introduction

Comme le prévoit l’agenda européen, le problème de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent est devenu une priorité grandissante pour tous les Etats Membres de l’Union Européenne (UE). La radicalisation des citoyens européens, qui peut aller jusqu'à leur départ pour aller se battre pour des organisations terroristes et qui prônent l’extrême violence comme ISIS, présente une réelle menace à la sécurité de l’Union Européenne, ses Etats membres et les pays voisins.

La rapidité d’avancement de ce phénomène signifie que les mesures répressives ne sont plus suffisantes et qu’une nouvelle stratégie basée sur la prévention doit être adoptée.

Le projet « La prévention de la radicalisation juvénile : Promouvoir l’utilisation des alternatives à la détention à travers la formation judiciaire » abordera la question de la radicalisation juvénile lors de la détention, à l’intérieur ou en dehors du système pénitencier, à travers le partage de connaissances et de bonnes pratiques entre les professionnels judiciaires et les acteurs de plusieurs Etats membres de l’UE, et plus particulièrement ceux travaillant sur une collaboration trans-sectorielle. Le projet se base sur l’hypothèse que les efforts mis en œuvre pour promouvoir le désengagement de la violence et de l’extrémisme seront plus efficaces s’ils sont construits sur des structures déjà existantes pour la prévention du crime et la réhabilitation.

Les activités proposées dans le projet, et plus particulièrement dans le programme de formation, viseront en priorité le personnel judiciaire et juridique : les juges, les procureurs et auxiliaires de justice, ainsi que les autres professionnels du droit et les acteurs engagés dans le système judiciaire : les avocats, les agents de probation, les éducateurs, les médiateurs et les décideurs politiques, en tant que groupe le plus susceptible de bénéficier de ces connaissances et bonnes pratiques partagées et apprises à travers le projet, et aussi de les mettre en œuvre.

Le projet se concentrera sur les trois thèmes suivants :

  • La prévention de la radicalisation lors de la détention.
  • La prévention tertiaire et la réinsertion.
  • Le processus de déradicalisation à travers les mesures alternatives à la détention, notamment à travers des approches basées sur la communauté et la famille.

 

Co-Funded by the Justice Programme of the European Union

The website section for this project was funded by the European Union’s Justice Programme (2014-2020). The contents of it are the sole responsibility of the “The prevention of juvenile radicalisation: Promoting the use of alternatives to detention through judicial training” project partners, and can in no way be taken to reflect the views of the European Commission.

Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.