Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Mercredi 11 Décembre 2019

Salle de Presse

Nouvelles directives de l’Étude mondiale sur les enfants privés de liberté pour renforcer l’engagement des ONG au niveau national

Wednesday 27th of June 2018
justice pour mineurs dans le monde

Le Groupe consultatif des ONG pour l’Étude mondiale sur les enfants privés de liberté a rédigé un document de référence afin de renseigner les ONG sur l’Étude, son origine, sa mise en place et sa méthodologie de travail ; il précise également le rôle que peuvent jouer dans l’Étude les ONG, et plus généralement la société civile et le monde académique, y compris ce qu’ils peuvent faire afin de soutenir l’Étude et d’y contribuer. 


L’engagement des organisations non-gouvernementales, des chercheurs, d’autres experts et des défenseurs des droits des enfants restera déterminant pour la préparation et le suivi de l’Étude. 

Voici les 9 points principaux sur lesquelles les ONG doivent se concentrer si elles souhaitent appuyer la mise en place de l’étude au niveau national :

1. Établir une ONG comme point de référence pour se charger de l’organisation et s’assurer d’identifier toutes les organisations qui pourraient apporter contribution à l’Étude.

2. Recueillir des informations et sensibiliser les parties prenantes.

3. Identifier le Point de Référence Gouvernemental (GFP) et établir une collaboration.

4. Vérifier l’exactitude des données réunies par le GFP et compléter les informations.

5. Repérer les recherches, études et autres travaux pertinents.

6. Prendre part à des consultations et/ou contribuer à l’organisation de consultations.

7. Solliciter le gouvernement et d’autres donateurs potentiels pour obtenir des contributions.

8. Organiser un évènement public pour présenter les résultats et/ou l’Étude elle-même une fois publiée.

9. S’assurer du suivi de l’étude et surveiller que les consignes qui y figurent soient appliquées.

Pour en savoir plus sur l’étude comment vous pouvez y contribuez, veuillez cliquer ce lien.

 


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.