Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Jeudi 22 Octobre 2020

L'OIJJ dans le monde

Deuxième Rencontre du Sous-comité du CAPJJ por l'ASEAN

Thèmes

Le principal objectif de la rencontre était de définir des stratégies communes concernant les problématiques de la justice juvénile au sein des États membres de l’ASEAN. Les développements régionaux et internationaux actuels ont été abordés, avec pour objectif de remettre le résultat de cette rencontre aux institutions des États membres de l’ASEAN, ainsi que dans la région.

La rencontre du Sous-Comité du CAPJJ pour l’ASEAN s’est concentrée sur trois thématiques :

1. La coopération transfrontalière au sein de l’ASEAN concernant le traitement des enfants en conflit avec la loi : bonnes pratiques et expériences pour la création de directives régionales.

La coopération judiciaire transnationale est devenue un sujet important pour le Sous-Comité du CAPJJ pour l’ASEAN dans le cadre de la protection transfrontalière des enfants en contact/conflit avec la loi, suite à la décision de l’ASEAN de promouvoir la circulation des biens et des personnes à partir de décembre 2015. C’est dans ce contexte qu’une stratégie commune de protection transfrontalière pour les enfants en conflit avec la loi doit être établie. Un document de résumé intitulé « Cross-Border Safeguards for Children in Contact with the Law » (« Protections transfrontalières des enfants en contact avec la loi ») a été utilisé comme point de départ des discussions. L’objectif de cette rencontre était d’établir des directives que les États Membres de l’ASEAN pourront mettre en place afin de garantir un minimum de protection des droits pour les enfants en contact et/ou en conflit avec la loi dans des situations transfrontalières.

2. Les enfants privés de liberté : conditions, situations et défis dans le contexte de la préparation de l’enquête mondiale des Nations Unies (UN GSCDL)

En 2015, un groupe d’ONG a lancé un appel pour une étude mondiale, signalant que de nombreux enfants sont encore en détention aujourd’hui, parfois pour des délits mineurs. Ce thème a été mis à l’ordre du jour de la Deuxième Rencontre du Sous-comité CAPJJ pour l’ASEAN, avec pour but d’apporter une importante contribution à cette recherche.

Cette étude documentera la situation actuelle des enfants privés de liberté en collectant des donnés qualitatives et quantitatives. Elle identifiera également les bonnes pratiques et fournira des recommandations pour des actions aux niveaux national, régional et international qui auront pour de but de prévenir la détention et de réduire le nombre d’enfants privés de liberté. L’OIJJ identifie ces problématiques comme capitales, étant donné que l’Observatoire se focalise sur les enfants privés de liberté dans le système judiciaire.

3. Les stratégies pour éliminer la violence contre les enfants (VCE) en conflit avec la loi : mise en place du plan régional VCE au sein de l’ASEAN

La rencontre a inclus une discussion sur la mise en place du « Regional Plan of Action on Elimination of Violence Against Children » de l’ASEAN (« Plan d’action régional en vue de l’élimination de la violence contre des enfants »), qui expose les thèmes les plus importants de la justice juvénile dans la région de l’ASEAN. Ce forum a permis aux experts et représentants des différents pays de l’ASEAN de discuter et de partager leurs meilleures pratiques.

Dans ce contexte, une partie de la rencontre a été dédiée à la mise en place des « Stratégies et mesures concrètes types des Nations Unies relatives à l’élimination de la violence à l’encontre des enfants dans le contexte de la prévention du crime et de la justice pénale ».

Ces stratégies modèles sont implantées de diverses façons dans le monde et peuvent être très utiles pour la mise en place du « Regional Plan of Action on Elimination of Violence Against Children » de l’ASEAN, en particulier celles concernant le système judiciaire.

Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Armand Campenhout, nº 72 bte 10. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.